cadeau hotesse tupperware aout 2018

Voilà, je vous ai résumé mon expérience dans les très grosses lignes dans ce billet très long, il y aurait encore tellement à dire!
Si ça vous plaît, nhésitez pas à me le faire savoir, je reviendrai faire un débrief avec vous toutes les semaines!
Ils sont trop beaux pour être vrais.
Ce soir, plus quà aller chercher mon keum à la Gare du Nord et je ne sais pas encore où je vais lemmener ce week-end mais je pense quon devrait pas trop sennuyer.
Je limagine en sœur Weasley ou dans Le Seigneur des Anneaux, mais quoi quil en soit, avec une couronne de fleurs sur la tête.Jai trouvé que cétait un excellent baromètre dévaluation dambiance.Ça ma donné envie de devenir une espionne badass, mais je suis vite redescendue quand je me suis aperçue quêtre dans un coin de Paris que je ne connaissais pas me faisait me caguer dessus parce que «oh mon dieu comment je vais rentrer chez.Si la monitrice réalise un chiffre daffaires suffisant elle a aussi droit à une magnifique voiture de fonction (à mon époque une Opel Zafira).Bon je critique, je critique mais sincèrement, être présentatrice Tupperware à plein temps cest un énorme travail et pourtant toutes celles que jai rencontrées avaient une telle joie de vivre!Je suis presque triste, jaurais bien concours b c fonction publique appelé mon poisson CaliforniaRoll-Avocat.Dire quon leur force un peu la main pour les enrôler dans le monde merveilleux de Tupperware est un doux euphémisme.Ce serait un peu long à expliquer ici mais les produits que lon a déjà en stock ne sont pas des produits à acheter pour les revendre ainsi, si lors dune réunion une cliente commande un produit que lon a déjà en stock, on peut.Jai pris mes cliques et mes claques et je suis allée toquer à des portes.La deuxième chose qui ma beaucoup surpris ce sont les travaux manuels.Est-ce que cette phrase sonne comme celle dune voyeuse psychopathe?).Mais après des remises en question et des crises didentité assez intenses (ma vie jai soudainement décidé quil était temps que je me prenne en main et que jaille vers des horizons que javais vraiment envie dexplorer.



Jarrive chez moi, je grimpe les 3 6 merveilleux étages sans ascenseur 3 de mon immeuble et je fais mon constat de la journée : lévier est toujours bouché.
Préambule : cet article a été écrit en 2008 et il relate mon expérience vécue en 2004, il y a donc plus de 10 ans maintenant.
Cela se passe dans les locaux de la concession dans une grande salle avec plein de chaises toutes tournées vers une estrade sur laquelle est installée une véritable cuisine avec évier, frigo et placards et plan de travail, un pupitre pour que la grande prêtresse.
Et tout ça avec le sourire et souvent une vie de femme et de maman à concilier à côté!Vous pouvez aussi suivre les posts que je publierai en direct du Snap et/ou de lInstagram madmoiZelle, car cest comme ça, cest mon projet, cest cadeau.Salut salut, cest Tifaine, la meuf qui sait pas gérer son argent et qui connaît par cœur quasiment toutes les caractéristiques des signes astrologiques.Cela peut se ressentir aussi bien dans mon discours que dans ma perception des choses à cette époque.Pour travailler derrière un bureau depuis de nombreuses années, je peux aujourdhui comprendre que danser à une réunion de travail soit un moment plus sympa que de présenter un diaporama PowerPoint.Prochainement : Vis ma vie de fleuriste!Les ateliers savoir-faire, ce sont des réunions durant lesquelles nous allons réaliser plusieurs recettes avec les produits Tupperware lors de la réunion chez la cliente.10h : Comme absolument chaque jour, je bugge sur les cheveux dAlison.Tout dabord, sachez que la présentatrice Tupperware gagne bien sa vie.Jeudi 10 août Message de ma mère, reçu la veille : Merci moune, mais jen ai quand même écrit quelques uns depuis que je suis ici, duquel me parles-tu exactement?



00h : Tandis que nous chantâmes London Calling puis The Cure très posément, une femme percée et tatouée arrive.
Cest au détour dune conversation sur nos salaires que cet ami ma avoué quil était présentateur Tupperware à côté et que ça arrondissait grassement ses fins de mois.
Toi, jai envie de te baiser.

[L_RANDNUM-10-999]